Vignette Crit’Air : ce qu’il faut savoir à partir de 2023

Retour

La vignette Crit’Air est un certificat qui indique le niveau de pollution d’un véhicule. Elles sont classées de 1 à 5, ce qui signifie que plus le chiffre se rapproche de 5, plus le véhicule pollue.

Qui est concerné par la vignette ?

Tous les véhicules, et donc tous les conducteurs sont concernés par ce certificat : voiture, utilitaire, poids-lourd, moto ou encore scooter. La vignette Crit’Air doit être collée de manière visible sur le véhicule.

Est-ce une obligation de la posséder ?

Lors d’un pic de pollution, comme nous avons pu en avoir durant l’été 2022, la vignette est obligatoire pour circuler en cas de mise en œuvre de la circulation différenciée dans des zones à faibles émissions mobilités (ZFE-m). 

Attention cependant, si vous possédez une « carte mobilité inclusion » affichant la mention « stationnement pour les personnes handicapées » alors on ne peut interdire l’accès de votre voiture au sein de la ZFE-m.

Quel est le prix de cette vignette ? Le prix de la vignette Crit’Air avec frais de port inclus est de 3,72€ pour un envoi en France.

A savoir qu’une seule vignette suffit par véhicule et qu’il n’est pas nécessaire de la renouveler, elle restera valide aussi longtemps qu’elle restera lisible. En effet, cette vignette est éditée par les services de l’imprimerie nationale. L’encre et le papier sont sélectionnés pour garantir la longévité de la vignette !

Quelle sanction si je ne possède pas la vignette ?

Lors des épisodes de pollution ou en cas de circulation restreinte décidée par les autorités préfectorales, vous serez passible d’une amende forfaitaire pouvant aller de 45€ à 450€. Généralement, le montant de l’amende est de 68€.

La même amende est prévue si vous ne respectez pas les restrictions de circulation en cas de circulation différenciée lors d’un pic de pollution. Cette infraction peut entraîner l’immobilisation du véhicule et sa mise en fourrière.

 Crit’Air : quelles nouveautés en 2023 ?

Dans l’objectif de limiter la circulation des véhicules polluants d’ici à 2025, des mesures vont être mise en place dès 2023 et durant 2024.

Depuis le 1er janvier 2023, les véhicules Crit’Air 5 soit les véhicules diesel produits avant 2001 seront interdits dans les ZFE.  Au 1er janvier 2024, les Crit’Air 4 (véhicules diesels avant 2006) seront interdits et les Crit’Air 3 (véhicules diesels avant 2011 et essences avant 2006) le seront à leur tour d’ici le 1er janvier 2025.

De plus, le premier comité ministériel de suivi de ces zones a annoncé la mise en place d’un système de « contrôle sanction automatisé » contre ces véhicules trop polluants dans les agglomérations concernées d’ici le second semestre 2024.

A savoir que les zones à faibles émissions concernent déjà 11 agglomérations françaises. Elles seront au nombre de 43 (avec un minimum de 150 000 habitants) d’ici à 2025. L’objectif étant d’interdire progressivement les véhicules les plus polluants.

 Assurez votre véhicule chez Mieux Assuré

Chez Mieux Assuré, nous proposons des formules d’assurance pour votre voiture, qu’elle soit thermique, électrique ou encore hybride !

C’est simple, effectuez votre devis en quelques minutes, personnalisez votre formule en fonction de vos besoins et de votre budget puis souscrivez.

N’attendez plus pour rouler serein !

×