Assurance habitation : comment calculer la surface de mon logement ?

Retour

Lors de la souscription d’une assurance habitation, il est obligatoire de déclarer le nombre de pièces de son logement. Cependant, toutes les pièces ne sont pas à prendre en compte. Découvrez-les dans cet article signé Mieux Assuré !

Pourquoi déclarer les pièces de son logement ?

Il faut déclarer le nombre exact de pièces de votre appartement ou maison car votre assurance a besoin de connaître le risque à évaluer afin de fixer une cotisation adéquate. Et c’est également dans votre intérêt puisqu’en cas de sinistre, vous bénéficierez d’une protection optimale en fonction de vos besoins. De toute évidence, la cotisation ne sera pas la même en fonction que vous habitiez dans un studio ou dans une maison.

Quelles pièces prendre en compte pour mon assurance ?

Toutes les pièces dites « principales » de votre logement son à prendre en compte. Celles-ci comprennent le séjour, les chambres, les cuisines fermées ou encore les bureaux. Certaines pièces qui ne sont pas considérées comme des pièces à vivre, peuvent cependant être comptabilisées dans le cas où elles mesurent plus de 9m2 au sol. A l’inverse, certaines pièces peuvent compter pour deux si elles mesurent plus de 30m2 ou 40m2, un grand séjour par exemple.

Quelles pièces ne sont pas prises en compte dans le calcul ?

Au delà des pièces principales, certaines pièces ne sont pas à prendre en compte dans le calcul mais seront évidemment couvertes par votre assurance habitation.

Ces pièces sont souvent des pièces de « service » et « d’eau » :

Chez Mieux Assuré, nous prenons en compte la buanderie, la cave et les greniers dans le calcul des pièces, si elles ont une hauteur sous plafond supérieure à 1,80m. La véranda est également comptée dans ce calcul.

Retrouvez notre article « Comment souscrire un contrat d’assurance habitation ? »

Qu’en est-il des dépendances ?

Le cas des dépendances est un cas particulier puisque chaque assureur peut la définir à sa manière. Elle peut faire l’objet ou non, d’une extension de garantie. Nous vous conseillons dans tous les cas de les couvrir contre les risques « habituels » tels que les incendies ou le dégât des eaux. Toutefois, vous devez les déclarer à votre assureur lors de l’établissement du devis.

Que se passe t-il si je fais des travaux ?

Plus rares dans le cas d’un appartement, il se peut que vous soyez amené à réaliser des travaux au sein de votre maison. Si ceux-ci consistent à ajouter une pièce au logement, alors vous devez obligatoirement la déclarer à votre assurance habitation.

De plus, si vous transformez une pièce « secondaire » en pièce principale, alors vous devez également la déclarer à votre assurance. Par exemple, si vous transformez votre garage en chambre ou en bureau.

Cette déclaration est obligatoire puisque le risque ne sera pas le même que celui déclaré initialement. Votre assureur vous fixera à ce moment précis un nouveau tarif adapté ou pourra mettre fin à votre contrat s’il ne peut plus l’assurer après ces travaux. Dans tous les cas vous devez déclarer ces changements. Dans le cas contraire, votre assureur multirisques habitation sera en droit de vous refuser l’indemnisation en cas de sinistre ou de ne la prendre en charge que partiellement.

Si la pièce non déclarée cause dommage à un tiers en cas de sinistre (par exemple un dégât des eaux), votre Responsabilité Civile Habitation ne jouera peut-être pas.

Assurez votre habitation chez Mieux Assuré

Vous avez besoin de couvrir votre logement ? Chez Mieux Assuré, nous vous proposons des offres d’assurance habitation sur-mesure, dans lesquelles vous pourrez choisir vos garanties en fonction de vos besoins et de votre budget.

Si vous êtes perdus dans le calcul de vos pièces à la souscription, nous mettons à disposition un tchat sur le site Internet Mieux Assuré sur lequel nous répondons à toutes vos questions. Nos conseillers dédiés sont également disponibles par téléphone pour vous aider à établir votre devis !

Découvrez les formules ECO, ECO+, ZEN et CONFORT.

×